Tag: Christel

Un partenariat permet aux élèves de découvrir lindustrie spatiale

first_imgLes élèves de la Nouvelle-Écosse auront bientôt la chance d’en apprendre davantage au sujet de l’exploration et des techniques spatiales ainsi que des carrières qui y sont associées grâce à un nouveau partenariat entre le gouvernement provincial et l’Agence spatiale canadienne. Ramona Jennex, ministre de l’Éducation, et Tony Clement, ministre responsable de l’Agence spatiale canadienne, ont signé un protocole d’entente et un contrat de licence, aujourd’hui 4 février, à l’appui du développement des ressources et des produits d’apprentissage des techniques spatiales à l’intention des enseignants et des élèves. Il s’agit de la première entente de ce genre au Canada. « Ce partenariat est très intéressant puisqu’il donnera aux élèves accès à des ressources qui leur présenteront les nombreuses possibilités d’apprentissage et carrières liées à l’industrie spatiale, a dit Mme Jennex. Il n’y a pas de meilleure façon d’apprendre à ce sujet qu’à l’aide de ressources qui proviennent directement des experts. » L’Agence spatiale canadienne a déjà offert des séances d’apprentissage professionnel ainsi que de nombreuses ressources d’apprentissage, par exemple un DVD sur les combinaisons spatiales, des renseignements sur les carrières et des conférenciers invités. Ces possibilités continueront d’augmenter à mesure de que nouvelles ressources seront disponibles. « La signature et la mise en œuvre subséquente de cette entente est un excellent exemple d’une collaboration fédérale-provinciale à l’appui des efforts du Canada visant à créer des conditions d’excellence en science et technologie dans notre pays, a dit M. Clement. L’astronaute Robert Thirsk était à Halifax pour appuyer le partenariat et répondre aux questions des élèves. Ce n’est pas la première fois que des élèves de la Nouvelle-Écosse ont l’occasion de poser des questions à un astronaute. En octobre 2009, 16 élèves de 9e, 10e et 11e année ont eu l’occasion de poser des questions à M. Thirsk et à toute l’équipe de la Station spatiale internationale par l’entremise d’une liaison descendante satellite à l’Université Mount Saint Vincent. « Grâce à cette entente, un grand nombre d’élèves comme moi découvriront un nouvel intérêt dans la science et l’industrie spatiale, a dit Kayley Malonson, élève de 12e année à l’école West Kings District High School à Auburn, dans le comté de Kings. Après avoir participé à la discussion avec M. Thirsk alors qu’il était dans l’espace, je me suis rendu compte que c’est ce que je voulais faire. Un baccalauréat en sciences est donc la première étape à accomplir. » Le ministère de l’Éducation a travaillé en collaboration avec l’Agence spatiale canadienne pour élaborer le programme d’études et les ressources au cours de la dernière année, et différentes classes ont déjà commencé à recevoir les ressources. « Ce partenariat entre le gouvernement provincial et l’Agence spatiale canadienne offre tellement de possibilités aux enfants et aux jeunes de la Nouvelle-Écosse, a dit Brian Ellenberger, directeur de l’école Southdale-North Woodside à Dartmouth. Aujourd’hui mes élèves ont eu la chance de rencontrer un astronaute canadien et c’est une expérience qu’ils n’oublieront jamais. Je suis ravi qu’ils aient pu participer à cet événement historique. » Pour obtenir plus d’information, veuillez consulter le www.ednet.ns.ca (en anglais seulement) ou le www.asc-csa.gc.ca.last_img read more

Morocco to Allow Abortion in Cases of Incest Rape and Malformation

Rabat – King Mohammed VI examined Friday proposals on abortion he asked the departments of justice and Islamic Affairs and the National Council for Human Rights (CNDH) to prepare.The proposals showed that an “overwhelming majority” of Moroccans want to legalize abortion only in certain cases, including preserving the health of the mother, birth defects of the fetus, incest or rape. Based on these findings, King Mohammed VI gave his instructions to include the proposals in the Penal Code and submit them to the procedure of adoption.King Mohammed VI received Friday, May 15 at the Royal Palace of Casablanca, Mustapha Ramid, Minister of Justice and Liberties, Ahmed Toufiq, Minister of Endowments and Islamic Affairs and Driss El Yazami, president of the National Council for Human Rights (CNDH), said a statement from the Royal Cabinet. During the royal audience, the two ministers and the president of the council submitted to the King the results of extensive consultations that the Sovereign had asked them to conduct on the issue of abortion, with all concerned parties, adds the same source.These actors have unanimously welcomed the royal initiative and consultative approach ordered by the King to develop a wise and objective opinion while giving priority to the best interests of the family and citizens.These various consultations showed that “the overwhelming majority” leans towards the criminalization of illegal abortion, except in cases of superior force, because of the suffering it inflects and its negative health, psychological and social impacts on the woman, family and the fetus and the entire society.These cases are: when pregnancy is a danger to the life and health of the mother, in cases where the pregnancy is resulted from rape or incest, in cases of severe deformities and incurable diseases that could infect the fetus.Based on this observation, King Mohammed VI gave instructions to the Minister of Justice and Freedoms and the Minister of Health to coordinate among themselves and that they associate medical specialists to translate the findings of these consultations into a draft of legal provisions in order to include them in the penal code and submit them to the procedure of adoption, taking into account both current developments in this area and the precepts of Islam.The King also stressed the need for awareness, prevention, dissemination of scientific knowledge and ethics relating to this subject in order to immunize society against the causes of abortion, the statement said.The audience was attended by the King’s advisers, Fouad Ali El Himma and Abdellatif Mennouni and the Minister of Health El Hossein El Ouardi. read more